HISTOIRE


Commune principalement agricole jusque dans les années 1970 le territoire a longtemps été divisé par les domaines viticoles qui le constituaient. Au fil des siècles, des bourgeois Bordelais ont acquis par donation, fait royal ou acquisition, de grands domaines de plusieurs hectares au centre desquels des châteaux et maisons nobles ont été construits.

Territoire ecclésiastique, la commune s’est formée autour de la paroisse d’Artigues, nommée au XIII siècle et placée sous le patronage de Saint Seurin. Cette paroisse fut constituée à la suite des grands défrichages qui eurent lieu dans toute l’Aquitaine dès le XIe siècle. La commune tire d’ailleurs son nom du gascon « artigar » qui signifie « défricher ».

En 1926 la commune prend officiellement le nom d’Artigues-près-Bordeaux.

La décennie 1970 ouvre une nouvelle aire pour la commune. C’est le début d’une métamorphose. La municipalité acquière des domaines et châteaux. La commune se dote d’un parc industriel puis une cinquantaine de lotissements sont construits sur les anciennes terres agricoles.

C’est cette histoire qui fait la richesse et la diversité du patrimoine communal. On trouve ici de grands édifices (châteaux, églises), des petits éléments de bâtis (fontaines et lavoirs), mais également un ensemble de parcs et bois. Tous ces éléments réunis forment l’identité de la commune. Commune urbaine et rurale, industrielle et naturelle.

Un cadre de vie unique aux portes de Bordeaux.

Carte Interactive

Galerie Photos

Portail Famille